dimanche 31 juillet 2011

POURQUOI MEURENT-ILS ?

photo personnelle


Pourquoi meurent-ils, les coquelicots ?
D'où viennent-elles ces buées rouges
qui ne supportent pas d'être déportées
hors du sol où elles sont montées
comme une buée, comme un soupir ?
.
Si nous le savions, alors nous saurions
comment ne pas mourir
-même de mort intermittente.
Si nous le savions, nous saurions tout.
.
Christian Bobin
"Le christ aux coquelicots"
.

COQUELICOTS

photo personnelle
Et que nos coeurs
chaque jour
s'ouvrent à la fraîcheur
et à l'éclat des coquelicots.
.
A ces fragiles taches rouges,
à ces larmes de vie que personne ne provoque
et qui viennent pourtant, imprévisibles,
au beau milieu des champs,
au beau milieu des jours, de nos jours.
.
Christian Bobin
"Le christ aux coquelicots"
.

VIVRE L'INSTANT

photo personnelle


L'amour n'a ni passé ni futur.
Il se réalise dans l'instant,
avec sa beauté immédiate, comme la flamme.
C'est ainsi qu'il renforce et sanctifie
la Création tout entière.
Apprends à vivre l'instant,
alors ta peur disparaîtra
et l'instant deviendra éternel.
Il n'y a pas d'autre éternité.
.
Sagesse amérindienne
.

samedi 30 juillet 2011

PRESENT

photo personnelle - ciel lourd


Tout passe, les heures, les nuages dans le ciel,
la vie des hommes,
emportés de la naissance vers la mort.
Ne t'attache pas à la chronologie affective des choses.
C'est une très mauvaise manière de voir le monde.
Fais de chaque seconde une expérience enrichissante,
sans t'inquièter du temps qui fuit
et des matins qui ne reviennent plus.
Le présent est la seule chose qui n'ait pas de fin.
.
Sagesse amérindienne
.

vendredi 29 juillet 2011

PARLER AVEC UN VIEILLARD

image ici
Tous les vieillards ne sont pas des sages,
mais ce qu'ils ont de commun et qui me bouleverse,
c'est ce dépouillement qui est venu,
qu'ils y consentent ou pas,
c'est cette faiblesse qui est partout sur eux
et qui pour moi est sacrée.
Notre société a renié notre éternité.
Le monde aime sa propre jeunesse, sa propre beauté,
sa propre souplesse, sa propre richesse.
La plupart des conversations d'adultes
me laissent dans une nuit complète,
.
Christian Bobin
"La lumière du monde"
.

REMONTER EN ENFANCE

photo personnelle
...hier, j'ai rencontré un arbre mort très étrange...
.
Voilà les choses que nous nous racontons,
et bien d'autres encore.
Autant de sujets, me dit en riant mon ami
(de quatre-vingts ans)
qui ne se peuvent aborder qu'avec les enfants,
les fous et les vieillards.
Non que ces derniers retombent en enfance
comme le veut un mauvais adage :
ils y remontent.
Dans quelques intuitions fugaces,
ils retrouvent les illuminations du début,
l'énigmatique rencontre des choses,
la sorte de vertige
qui naît d'un regard suffisamment long,
échangé avec un autre regard, une autre présence,
fût-elle homme, bête, arbre, pierre,
eau, feu, vibrion.
Le parallèle s'arrête là, car entre l'enfance et la vieillesse,
il y a eu l'entière traversée de l'existence.
Une dimension s'est ajoutée, qui peut vaciller,
mais que rien n'abroge :
celle de l'aventure vécue et du savoir.
.
Christiane Singer
"Les âges de la vie"
.

jeudi 28 juillet 2011

LE PREMIER ET LE DERNIER AGE

image ici

Quand l'adulte n'est plus voué
qu'à la recherche de l'argent et du plaisir,
il ne reste plus comme merveilles sûres
que le premier et le dernier âge de la vie.
Au fond, j'aime bien ceux qui arrivent
et ceux qui vont partir.
Ils ont de magnifiquement commun,
l'un de ne pas encore avoir été saisi
par la volonté de puissance,
l'autre d'en avoir été rejeté.
.
On n'a que nos visages quand on vient au monde,
et les vieillards aussi ne sont que des visages,
puisque leur force physique les a quittés.
Ces visages sont plus beaux
que les enluminures les plus riches du Moyen-Âge.
.
.

SAGESSE DE L'ENFANCE


S'il y avait pour moi une sagesse, ce serait :
l'art d'être là pleinement,
avec une attention extrême, soutenue.
C'est pour cela que les enfants me fascinent,
par ce don qu'ils ont d'être pleinement là,
dans le pur présent.
...
Je pourrais parler nuit et jour avec un bébé:
quelqu'un arrive qui est absolument indemne
des fausses vérités et des habitudes.
Les bébés ont quelque chose
qui est comme fondé en sagesse,
tels des bouddhas.
Ils nous donnent des nouvelles
d'une étoile très lointaine
et cette nouvelle n'est pas encore ralentie
par les mots.
.
Christian Bobin
"La lumière du monde"
.

mercredi 27 juillet 2011

NOTRE PART LA PLUS VRAIE

La petite châtelaine-Camille Claudel

Notre enfance, c'est la part la plus vraie,
la plus profonde de nous-mêmes
qui demande à être sauvée.
.
Reine Malouin
.
En tout domaine, le génie de l'enfance
est de découvrir l'essentiel
sans connaître le nom qu'il porte.
.
Gilbert Cesbron
.
C'est peut-être l'enfance
qui approche le plus
de la "vraie vie".
.
André Breton
.

PETITS MOMENTS D'ETERNITE

photo personnelle
Nous avons oublié beaucoup de notre petite enfance.
Mais les images, les impressions, les bribes
qui nous en restent ont une valeur inestimable.
Pour ma part, j'ai longtemps gardé en moi
de "petits moments de vie", très courts, très précis,
qui m'étaient "restés en mémoire" inexplicablement...
alors que j'avais oublié tout le reste.
Ces bribes de souvenirs ne semblaient avoir aucun intérêt:
c'était une image, un ressenti ou une situation...
apparemment sans importance.
Par exemple, j'ai le souvenir
d'avoir observé avec ravissement le soleil
jouer dans les herbes du printemps,
alors que je n'avais que quatre ou cinq ans.
Je vous jure que je me souviens très nettement,
avec une grande précision,
du vert éclatant de l'herbe ce jour-là
et de la joie qui était en moi à cette vue.
.
Qu'un détail aussi insignifiant, aussi banal,
ne se soit pas "effacé" trente ou quarante ans plus tard
est de l'ordre de l'inexplicable.
Ce n'est que récemment
que j'ai compris POURQUOI :
Ces moments étaient en fait des moments
où j'avais été "touchée" par le Réel,
des moments de lucidité où le "voile du moi"
s'était déchiré et où j'avais VU, vraiment,
et où j'avais été en contact direct avec la Vie.
C'est difficile à expliquer...
à quelqu'un qui n'en a pas fait l'expérience,
mais ces moments-là ont une saveur particulière,
une saveur d'éternité.
Et c'est pourquoi ils ne s'effacent pas...
.
La Licorne
.

VOIR

Être à l’écoute de son être
sans référence d’aucune sorte
et VOIR.
.
Jeanne GUESNE
.

lundi 25 juillet 2011

TRESOR PERDU

image ici

Que veut dire "redevenir enfant" ?
En aucun cas retomber dans l'infantilisme...
mais plutôt retrouver cette qualité "d'être"
qui caractérise le jeune âge...
Cette capacité étonnante et oubliée
de participer entièrement, totalement à la vie...
De ne mettre aucun écran entre soi et la réalité...
et surtout pas l'écran du mental.

VIVRE la vie sans la PENSER :
voilà ce que nous, adultes, ne savons plus faire...
Retrouver cette qualité de transparence,
cette qualité de "non-jugement"
qui nous faisait accueillir le TOUT
sans y apposer aussitôt nos à-priori...
Etre intensément présent,
là où l'on est,
avec tout ce que l'on est,
goûter de tous nos sens ce qui nous entoure
et nous laisser traverser par la Vie...par l'Être.

Voilà le trésor perdu, enfoui,
le trésor de l'enfance.
.
La Licorne
.

L'IMMENSE

image ici
Les enfants sont comme les marins :
où que se portent leurs yeux,
partout c'est l'immense.
.
Christian Bobin
.

REDEVENIR ENFANT

image ici

Ces alliances premières, il nous faudra les retrouver.
L'adjuration que lance à ses disciples Jésus de Nazareth:
"Si vous ne redevenez pas semblables à des enfants,
vous n'entrerez pas dans le Royaume des cieux."
n'est pas un éloge bondieusard de la candeur.
Elle est sévère et limpide.
Ce que l'homme a été dès le début sans l'avoir voulu,
c'est aussi ce qu'à force de maîtrise,
d'effort et de dépassement,
il peut finir par devenir.
.
Christiane Singer
"Les âges de la vie"
.

dimanche 24 juillet 2011

LE REGARD DE L'ENFANCE (4)

Photo de Nina-Lou


Mais l'enfant n'est jamais "voyeur" :
son regard ricoche et lui retourne ouvert.
Le monde habité, à son tour, le regarde.
Tout est réciprocité, échange.
L'eau, le vent, la boue,
la neige qu'il touche, palpe ou caresse,
le touchent, le palpent ou le caressent.
Intense est la réalité. Il en est fou.
Il la boit, la mâche, la mord, la lèche,
la frappe, la renifle, la porte à l'oreille-
y sombre.
"Il rêve, il est dans la lune",
dit l'adulte moyen du mouflet
qu'il voit naufragé sur terre, au coeur des choses.
Cette présence ardente au monde
ne peut qu'apparaître suspecte:
un citoyen d'état ne considère pas d'un bon oeil
que son petit s'acoquine avec la création.
.
Christiane Singer
"Les âges de la vie"
.

LE REGARD DE L'ENFANCE (3)

photo trouvée sur internet


Les odeurs lui font un nez, les saveurs une langue,
la boue où il patauge, des orteils.
Gobé par la contemplation d'une herbe,
d'une irrégularité dans le tissage d'un drap,
d'un pépin ou d'un brin de laine,
il (l'enfant) émerge de ses longues absences
étrangement fortifié.
Il est le chien avec lequel il joue,
l'écorce qu'il détache du tronc,
la miette qu'il récolte sous la table,
la croûte de son genou couronné
et...dzzz...la mouche sur la vitre.
.
C'est pour cette raison que toute sensation
vécue dans l'enfance,
lorsque le hasard nous en ramène une bribe-
odeur, grain d'étoffe, acidité d'un fruit-,
nous émeut si profondément.
Plus rien par la suite, autour de nous,
si nous n'y prenons garde,
ne revêt l'impérieuse présence
que nous lui avons connue alors.
.
Christiane Singer
"Les âges de la vie"
.
photo personnelle

LE REGARD DE L'ENFANCE (2)

photo personnelle : cheval de bois ou...licorne
Sans tri préalable,
ses seuls yeux ouverts livrent au petit enfant
ce qui est ou ce qui peut être,
et non, comme plus tard,
dans le grand black-out de la raison civilisatrice,
la projection de ce qu'ils auront désormais à voir.
Il se meut encore dans l'espace magique
d'avant la restriction;
il choisit seul parmi les innombrables possibilités
que lui présente le réel.
.
Sa nouvelle matrice est la terre-
ce qu'il en touche, ce qu'il en flaire, ce qu'il en devine.
Avant même qu'elle ne soit transformée
en une coulisse raide et morne,
il s'y prolonge de tous ses sens.
Chaque nouvelle découverte au-dehors
lui révèle quelque chose de lui-même.
.
Christiane Singer
"Les âges de la vie"
.

LE REGARD DE L'ENFANCE

photo personnelle


Souvent, sur des murs écaillés, dans la vase d'une mare,
dans la braise qui s'émiette en cendres,
dans l'assemblage fortuit de cailloux sur un sentier,
au contour fluctuant des nuages,
j'ai vu des paysages inattendus,
des champs de bataille tumultueux,
des visages d'une beauté indescriptible,
des monstres, des démons
et bien d'autres images stupéfiantes.
Je n'avais qu'à choisir et à compléter."
.
Dans ces lignes, où Léonard de Vinci livre ses modèles,
se trouve révélée l'essence même de la petite enfance.
Ce regard qui "lève" dans les choses
les présences qui s'y dissimulent,
caractérise cet âge de la perception immédiate.
.
Christiane Singer
"Les âges de la vie"
.

samedi 23 juillet 2011

BLANC PUR

photo personnelle

Quelle est donc la "machine"
qui pourrait nous ramener
à la simplicité et à la pureté
des sensations de l'enfance ?
.
La Licorne
.

SOL

photo personnelle
L'enfance est le sol sur lequel
nous marcherons toute notre vie.
.
Lya Luft
.

vendredi 22 juillet 2011

JOUER

image ici
Celui qui se libère,
loin d'être incapable de jouer le jeu,
le joue encore mieux
car il voit la vie comme un jeu.
.
Alan Watts
.

jeudi 21 juillet 2011

JEU

photo personnelle
La maturité de l'homme,
c'est d'avoir retrouvé le sérieux
qu'on avait au jeu
quand on était enfant.
.
Friedrich Nietzsche
.
L'art est un jeu.
Tant pis pour celui
qui s'en fait un devoir !
.
Max Jacob
.

mercredi 20 juillet 2011

PLIC PLOC

J'adore cette troupe de cirque
qui a su garder "l'esprit d'enfance"
dans le meilleur sens du terme...
et qui ne craint pas de "jouer dans l'eau"
à grands coups d'éclaboussures !
.

ENFANTS

photo personnelle

Approche-toi de tes enfants
comme d'une source ancienne, oubliée
et qui te tourmente.
Observe-les avec des émotions simples,
à travers tes pensées d'adulte
comme à travers un rideau d'arbres.
Par leurs gestes, leurs rires,
leur façon de jouer
dans la lumière du commencement,
ils t'enseignent la vraie bonté
qui est le don total de soi.
.
Jean-Paul Bourre
.

MEDITER AU BORD DE L'EAU

photo personnelle


Si tu veux tenir ton esprit en éveil,
médite au bord d'une rivière,
après avoir fait le vide en toi,
jambes croisées, les yeux clos,
simplement attentif
au bruissement de l'eau sur les rochers.
Très vite la rivière
n'est plus extérieure à ta conscience.
Elle en fait partie,
comme le sang court dans le corps.
Le mouvement de l'eau
devient plus vif, plus lumineux.
Tout ton être est envahi
par une mystérieuse présence.
C'est l'Esprit qui s'écoule à flots dorés
de ton esprit.
.
.

mardi 19 juillet 2011

BONTE

photo personnelle


La bonté de l'homme ne saurait être sincère
s'il ne l'éprouve pas pour l'animal qui vit,
le vent qui souffle, les plantes qui poussent.
Tournée seulement vers l'homme,
la bonté exprime souvent
l'égoïsme et le mal de vivre.
Retrouve le centre
de toutes les choses qui t'entourent,
écoute-les vivre,
battre au rythme mystérieux de l'univers
et tu retrouveras le centre de ton propre coeur.
.
Sagesse amérindienne
.

LE MEME MONDE

photo personnelle


As-tu songé aux rêves que font les pierres,
l'eau qui coule ou les arbres de la forêt ?
Peut-être rêvent-ils de toi,
puisque tu appartiens
au même monde sensible, rattaché à eux
par des réseaux d'énergie, des vibrations subtiles.
Aime-les, pense à eux souvent,
et ils te rejoindront dans tes rêves.
.
Sagesse amérindienne
.

TRAME

image ici


Les décisions de l'homme, ses choix, ses actes
engagent l'univers tout entier.
Rien n'est jamais séparé,
comme le montrent
les dessins des tapis kiowas
où l'univers apparaît sous la forme
de rythmes, d'énergies, de résonances.
Tu appartiens à la trame infinie
où tout communique.
.
Sagesse amérindienne
.

jeudi 7 juillet 2011

TOILE MAGIQUE

photo personnelle
Oui, tout est lié, tout est relié...
TOUT.
Et cela sans considération d'espace ou de temps.
.
Internet qu'on appelle aussi la "toile"
a matérialisé cette idée abstraite
et nous la rend "palpable"au quotidien...
Outil magique...
ou détestable
suivant l'usage qu'on en fait...
.
Mais je m'en vais lâcher le "fil" qui nous lie
et délaisser cette "toile" magique
pendant deux semaines...
pour quelques vacances d'été.
.
Je vous embrasse bien fort ...
A bientôt !
.

mercredi 6 juillet 2011

LIEN SECRET

Photo personnelle


Toutes choses
proches ou lointaines,
secrètement
sont reliées les unes aux autres,
et vous ne pouvez toucher une fleur
sans déranger une étoile.
.
Francis Thompson
.

OCEAN D'ENERGIE

Oeuvre de Jackson Pollock
Pour la physique quantique,
la partie de la science physique
qui s'occupe des phénomènes ultrapetits,
tous les éléments de l'univers sont interreliés
dans un océan de vibrations subatomiques
qui se situe dans l'espace entre les objets;
les êtres humains n'y sont plus conçus
comme ayant des esprits
dissociés de leur corps
et ils ne sont pas distincts
de la nature qui les entoure.
Au contraire,
ils forment plutôt une "forme pulsante"
qui interagit constamment
avec cette vaste mer d'énergie.
.
Guy Corneau
"Le meilleur de soi"
.
Pour mieux comprendre les mots ci-dessus,
je vous conseille vivement
de regarder cette vidéo
extraordinaire -et émouvante :
.
cliquer ici
(témoignage de Jill Bolte Taylor)
.

mardi 5 juillet 2011

TOUT EST RELIE

image ici
Le secret du monde, c'est le noeud.
Tout est relié à tout, mais comment ?
Tu ne sauras jamais
ce qui est au bout du fil que tu tires.
A chaque instant le secret reste entier.
.
La seule chose existante,
c'est la relation,
le tissu vibratoire de la relation.
.
Christiane Singer
"N'oublie pas..."
.

lundi 4 juillet 2011

L'ESSENTIEL EST "ENTRE"

image ici
(amoureux de Peynet)


L'essentiel est entre.
L'essentiel est dans le mouvement de navette
entre les bords, entre les rives,
l'allée et venue de cet instant
à l'instant où nous nous séparerons,
de l'instant de notre naissance
à l'instant de la mort,
de ma bouche à votre oreille,
de votre coeur au mien,
de l'aube au crépuscule.
L'allée et venue entre l'homme et la femme,
l'espérance et la désespérance,
le monde visible et le monde invisible,
le temps horizontal et l'éternité.
L'essentiel respire entre.
.
Christiane Singer
"N'oublie pas les chevaux écumants du passé"
.

ENTRE NOUS


Le meilleur lieu d'apprentissage
est l'amour entre l'homme et la femme.
Quand nous entrons en amour,
toutes les catastrophes nous guettent.
Pourquoi ?

Parce que nous nous leurrons.
Nous croyons que l'amour
vient de nous être octroyé
par la personne que nous aimons
et que cette personne détient l'amour.
Or, l'amour n'est aux mains de personne.
Ni entre mes mains, ni entre les siennes.
Il est entre nous.

Il est ce qui, entre nous, s'est tissé
depuis notre première rencontre,
ce que l'espace insaisissable entre nous
a engendré et continue d'engendrer
d'instant en instant.
Une oeuvre fluide et perfectible à l'infini.
.
Christiane Singer
"N'oublie pas les chevaux écumants du passé"
.

dimanche 3 juillet 2011

SEPARATION

Illusoire est la séparation entre les êtres.
L'amour les rapproche
et les fait vivre dans une même lumière.
.
Sagesse amérindienne
.

HOMME ET FEMME



Les sexes sont peut-être plus parents
qu'on ne le croit;
et le grand renouvellement du monde
tiendra sans doute en ceci :
l'homme et la femme
libérés de toutes leurs erreurs,
de toutes leurs difficultés,
ne se chercheront plus comme des contraires,
mais comme des frères et soeurs,
comme des proches.
Ils uniront leurs humanités
pour supporter ensemble,
gravement, patiemment,
le poids de la chair difficile
qui leur a été donnée.
.
Rainer Maria Rilke
"Lettres à un jeune poète"
.
Texte Anima-Animus ici
.

samedi 2 juillet 2011

FIN DU JEU

photo "crop circle"
Un grand merci à toutes
pour vos créations sur le thème
du soleil et de la lune...
très réussies.
Il ne nous reste plus...
qu'à les chanter sous le ciel !
.
Et puis,
comme vous pouvez le constater
sur l'image,
ces deux astres qu'on oppose souvent
vont finalement très bien ensemble,
au point, parfois,
de ne faire plus
qu'UN...
.

vendredi 1 juillet 2011

JEU : CHANSON 5

Au clair de la terre
Mon amie la lune
Montre sans mystère
Ta lumière brune.
.
Le soleil te cache
Et t’invente aussi
Sans que ça te fâche
Reste son amie.
.
Deviens son diamant,
Et sans l’éconduire,
Tes reflets d’argent
Sauront le séduire !
.
.