mardi 30 juin 2009

PAS SI "BÊTE"

Photo personnelle
prise au parc de Branféré
Celui-là n'est pas "bête" non plus, la preuve...
.

INTELLIGENCE DANS LA NATURE


De quel droit l'être humain se considère-t-il
comme l'être le plus intelligent
et le plus conscient de cette planète ?
.
Comment se fait-il qu'il ne reconnaisse pas
autour de lui, les autres formes
de conscience et d'intelligence ?
.
Pour ceux que cette question intéresse,
voici quelques livres:
.
et des vidéos :
..
.
La Licorne
.

dimanche 28 juin 2009

INTELLIGENCE SPORTIVE

Voici une autre vidéo étonnante
qui montre que les éléphants,
en plus d'un certain art pictural,
maîtrisent parfois "l'art du ballon" !

samedi 27 juin 2009

ANIMA, ANIMAL

By Whorange. Site Terra Nova.
.
Les animaux, comme le cerf de la fable,
ont-ils une image mentale d'eux-mêmes ?
.
Ont-ils une conscience, un esprit,
ont-ils une âme ?
.
Drôle de question...?
.
Drôle de question en effet quand on sait
que le mot ANIMAL
vient précisément de "animus, anima"
qui, en latin, veut dire..."esprit, souffle, âme" !
.
Le jour où l'on acceptera enfin qu'il existe
une pensée sans parole chez les animaux,
nous éprouverons un grand malaise de les avoir humiliés
et considérés aussi longtemps comme des machines.
.
Boris Cyrulnik
.

LE CERF SE VOYANT DANS L'EAU

.
Dans le cristal d'une fontaine,
Un Cerf se mirant autrefois
Louait la beauté de son bois,
Et ne pouvait qu'avecque peine
souffrir ses jambes de fuseaux,
Dont il voyait l'objet se perdre dans les eaux.
Quelle proportion de mes pieds à ma tête!
Disait-il en voyant leur ombre avec douleur:
Des taillis les plus hauts mon front atteint le faîte;
Mes pieds ne me font point d'honneur.
.
Tout en parlant de la sorte,
Un Limier le fait partir;
Il tâche à se garantir;
Dans les forêts il s'emporte.
Son bois, dommageable ornement,
L'arrêtant à chaque moment,
Nuit à l'office que lui rendent
Ses pieds, de qui ses jours dépendent.
Il se dédit alors, et maudit les présents
Que le Ciel lui fait tous les ans.
Nous faisons cas du beau, nous méprisons l'utile;
Et le beau souvent nous détruit.
.
Ce Cerf blâme ses pieds qui le rendent agile;
Il estime un bois qui lui nuit.
.
Jean De La Fontaine

RENCONTRE

photos personnelles
.
. . Bambi s'en va...
...
..
.

mercredi 24 juin 2009

STUPIDES, LES ANIMAUX ?

Le phénomène du "cimetière des éléphants"
intrigue depuis longtemps...
Est-ce une réalité, un mythe?
Jusqu'à quel point l'éléphant est-il conscient de la mort
de ses congénères ?
Jusqu'où va la conscience animale ?
Autant de questions qu'on peut se poser...
.
Les spécialistes s'accordent tous
pour dire que l'éléphant possède,
comme la baleine ou le dauphin, des capacités étonnantes
(intelligence, mémoire, communication par infrasons)
et une grande sensibilité.
.
Il pourrait même posséder une créativité artistique !
Je vous conseille vivement ,
si vous en doutez, de regarder cette vidéo...
Elle est un peu longue (8 mn),
mais je vous jure que ça vaut le coup !
.

POUR SE "DERIDER" UN PEU...

.
ATTENTION !
.
Panneaux insolites
découverts sur les grilles d'une abbaye,
lors d'une exposition sur le thème de l'Afrique !
.


mardi 23 juin 2009

ELEPHANT

Celui-là, croisé au détour d'un chemin,
passera les années sans encombre...
.

DE L'AVANTAGE DES RIDES

-Pourquoi la peau de l’éléphant est-elle si ridée?
.
La peau de l'éléphant est très épaisse : 2 cm.
Les éléphants ne peuvent pas transpirer.
Pour se refroidir, ils agitent leurs grandes oreilles ou… prennent un bain ! Les rides sont liées à la nécessité pour ces grands animaux
de garder leur corps à une basse température.
Les rides augmentent la superficie
et il y a donc plus de peau à mouiller
quand l’animal prend son bain.
Toutes les craquelures et crevasses retiennent l’humidité,
qui peut ensuite mettre plus de temps à s’évaporer.
Ainsi, un éléphant ridé reste plus frais
pendant plus longtemps que si sa peau était lisse.
.

lundi 22 juin 2009

CULTE DE LA JEUNESSE


Partout dans l'infinie diversité des cultures humaines
où notre ère technoïde opère ses coupes sombres,
apparaît le même soin amoureux
de prendre en charge la vie humaine,
de la naissance à la mort,
dans un réseau multiple d'images et de mythes.
.
Seule notre civilisation, bâtie sur le rapt et la domination,
ignore et nie les diverses manières qu'il y a d'être au monde
au profit d'un seul culte hypertrophique et pathogène:
celui de la "jeunesse".
.
A violer les lois les plus élémentaires de la vie
qui est flux et diversité,
elle développe au coeur de nos existences,
ce noeud de fixation, ce carcinome qui les ronge.
Par "jeunesse", terme honteusement usurpé,
elle entend un lieu factice d'autosatisfaction
et d'excitation permanente de désirs et de besoins.
Et sur cette plate-forme dressée là
à grand renfort d'artifices,
se piétinent et se bousculent
les enfants spoliés de leur adolescence
et les adultes aveuglés.
.
Le seul compliment adressé à un vieillard lui suggère qu'il a "l'air jeune"
ou, pire encore, "l'esprit jeune".
Deux piètres hommages auxquels la réponse la plus avisée
serait de tourner le dos.
Qu'un si long périple n'ait pas opéré en lui de transformation !
Quel pélerin en tolérerait l'insulte ?
.
Christiane SINGER
"Les âges de la vie"

FIN DE VIE

BEAUTE DE L'ÂGE


"...au hasard d'une fête,
je me trouve en présence d'une vieille femme
dont les yeux d'eau claire me retiennent.
Pris dans le paysage quasi minéral
de ce visage superbement ridé,
ils m'apparaissent comme fontaines secrètes
au creux de rochers.
Je m'attarde auprès d'elle et,
tout en l'écoutant parler de ...(sa jeunesse)...,
je lis tout ce qu'elle me dit
aux sinuosités compliquées et subtiles de sa peau.
Elle surprend mon regard,
ce qu'elle croit alors ma pensée, et s'interrompt:
"Vous savez, moi aussi, j'ai été belle."
Je rétorque, surprise: "Mais vous êtes belle."
.
Christiane SINGER
"Les âges de la vie"
.

dimanche 21 juin 2009

RIDES

photo personnelle

LES ÂGES DE LA VIE

"Chaque âge de la vie exprime une nouvelle métamorphose et contient son propre "pouvoir". Il possède sa beauté, ses ressources et sa magie. Il n'est surtout pas une altération du précédent ! La décrépitude n'existe pas."
Christiane SINGER

samedi 20 juin 2009

UN TEMPS POUR VIEILLIR

UN TEMPS POUR FLEURIR

jeudi 18 juin 2009

UN TEMPS POUR TOUT

Il y a un temps pour tout,
un temps pour toute chose sous les cieux:
.
Un temps pour naître, et un temps pour mourir;
Un temps pour planter,
et un temps pour arracher ce qui a été planté;
Un temps pour tuer, et un temps pour guérir;
Un temps pour abattre, et un temps pour bâtir;
Un temps pour pleurer, et un temps pour rire;
Un temps pour se lamenter, et un temps pour danser;
Un temps pour lancer des pierres,
et un temps pour ramasser des pierres;
Un temps pour embrasser,
et un temps pour s'éloigner des embrassements;
Un temps pour chercher, et un temps pour perdre;
Un temps pour garder, et un temps pour jeter;
Un temps pour déchirer, et un temps pour coudre;
Un temps pour se taire, et un temps pour parler;
Un temps pour aimer, et un temps pour haïr;
Un temps pour la guerre, et un temps pour la paix.
.
Ecclésiaste
.

DU TEMPS POUR GRANDIR


Proverbe à méditer:
"On ne fait pas pousser les fleurs
en tirant dessus."

mercredi 17 juin 2009

GRANDIR DOUCEMENT

"L'idée, gratuite,
qui voudrait que l'enfance doive être "protégée",
en lui donnant tant et plus,
sans tenir compte de la délicatesse nécessaire,
sans l'aider à grandir tout doucement,
est l'un des grandes erreurs que nous commettons aujourd'hui.
.
Il y a un aspect nouveau chez les enfants d'aujourd'hui:
c'est que les enfants sont des cibles, des consommateurs.
Cet élément a faussé tous les rapports car les enfants,
en influençant leurs parents,
ont aussi un grand pouvoir d'achat.
Ce sont des petits hommes, de petites femmes,
y compris dans leur aspect:
certaines fillettes de dix ans s'habillent déjà en femmes.
La limite, qui, avant, protégeait vraiment l'enfance
se fait aujourd'hui de plus en plus ténue.
Et c'est le signe d'un grand appauvrissement.
.
...aujourd'hui, on a besoin de faire grandir très vite
les enfants.
Ils sont déjà des hommes, or il faudrait qu'ils le deviennent
à leur propre rythme."
.
Susanna TAMARO
"Au coeur des choses"

PARADIS

L'enfance : un "vert paradis" ?

mardi 16 juin 2009

PARTIR

"Il y a un temps où les parents nourrissent l'enfant,
et il y a un temps où ils l'empêchent de se nourrir.
L'enfant est seul à pouvoir distinguer entre ces deux temps,
seul à en tirer la conclusion logique: partir.
Non pas lutter.
Ne surtout pas lutter - partir."
.
Christian BOBIN
"Le Très-Bas"

MATERNAGE PROLONGE

Parmi toutes les espèces,
le petit d'homme est celui qui reste
le plus longtemps dépendant de ses parents...
Sommes-nous en train de fabriquer
des générations de "Tanguy" ?
.

lundi 15 juin 2009

LE COURAGEUX PETIT CANARD

Les animaux sont parfois très étonnants...
Si vous n'en êtes pas convaincus,
venez regarder cette vidéo...
qui devrait être visionnée par tous les ados
ayant du mal à "quitter le nid"...
.

LE VILAIN PETIT CANARD


"...C'est alors qu'il vit son reflet dans l'eau:
le vilain petit canard s'était transformé
en un superbe cygne blanc ."
Hans Christian Andersen
.

dimanche 14 juin 2009

CHIRURGIE RATEE

photo personnelle
Mesdames, méfiez-vous de la chirurgie esthétique...
.
Que ce soit pour se faire une bouche pulpeuse...
ou un "nouveau-nez",
le résultat n'est pas toujours du meilleur effet:
la preuve en images...
.

BOUCHE BEE


samedi 13 juin 2009

RETROUVER L'ETONNEMENT

.
"Les journaux parlent de tout, sauf du journalier.
Les journaux m'ennuient, ils ne m'apprennent rien ;
ce qu'ils racontent ne me concerne pas,
ne m'interroge pas et ne répond pas davantage aux questions
que je pose ou que je voudrais poser.
.
Ce qui se passe vraiment, ce que nous vivons,
le reste, tout le reste, où est-il ?
Ce qui se passe chaque jour et qui revient chaque jour,
le banal, le quotidien, l'évident, le commun,
l'ordinaire, l'infra-ordinaire, le bruit de fond, l'habituel,
comment en rendre compte, comment l'interroger,
comment le décrire ?
.
Mais justement, nous y sommes habitués.
Nous ne l'interrogeons pas, il ne nous interroge pas,
il semble ne pas faire problème,
nous le vivons sans y penser,
comme s'il ne véhiculait ni question ni réponse,
comme s'il n'était porteur d'aucune information. [...]
.
Comment parler de ces « choses communes »,
comment les traquer plutôt, comment les débusquer,
les arracher à la gangue dans laquelle elles restent engluées,
comment leur donner un sens, une langue :
qu'elles parlent enfin de ce qui est, de ce que nous sommes. [...]
Interroger ce qui semble tellement aller de soi que nous en avons oublié l'origine."
.
Retrouver quelque chose de l'étonnement
que pouvaient éprouver Jules Verne ou ses lecteurs
en face d'un appareil capable de reproduire et de transporter les sons.
Car il a existé, cet étonnement, et des milliers d'autres,
et ce sont eux qui nous ont modelés. [...]
.
Georges PEREC

SIMPLE PÂQUERETTE

vendredi 12 juin 2009

REDECOUVRIR LE BANAL


Quand je me penche sur une fleur aussi "banale"
que le pissenlit...ou la pâquerette,
et que je la regarde, longuement, avec attention,
je la redécouvre !
.
Au point que je me demande si, jusque-là,
je l'avais vue,
vraiment vue ?
.
Parfois, il est bon d'ôter le voile de l'habitude
qui obscurcit notre regard
et nous fait croire que le banal est sans intérêt...
.
La Licorne
.


BOUGIE FLORALE

Le pissenlit est la bougie de la campagne.
Les enfants aiment souffler cette bougie
pour semer les graines à tout vent...
.
Le pissenlit est aussi nommé florion d'or, dent de lion,
salade de taupe, laitue des chiens, couronne de moine.
.

jeudi 11 juin 2009

FLORILEGE PRINTANIER (3)







Quelques touches de blanc...

mercredi 10 juin 2009

FLORILEGE PRINTANIER (2)



.
.
.
Une pincée de rose tendre...
.
.

mardi 9 juin 2009

FLORILEGE PRINTANIER






.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Après les coquelicots, les marguerites et les pensées,
je complète mon bouquet de fleurs toutes simples
et je vous propose un petit florilège printanier...
.
Uniquement des photos prises
dans mon jardin
ces deux derniers mois.
.
Commençons par un peu de jaune soleil !

lundi 8 juin 2009

DICTON

photo personnelle


"S'il pleut à la Saint Médard
et que la Saint Barnabé ne lui coupe le pied,
il pleut quarante jours plus tard..."
.
Zut !
Il pleuvait aujourd'hui,
et dans quarante jours,
je suis en vacances !
Va falloir surveiller la Saint-Barnabé...
.
Qui sait quand elle arrive, celle-là ?
.

EUROPE

photo personnelle
Une pensée aussi pour tous ceux, qui, hier,
ont pris la peine de se déplacer jusqu'au bureau de vote...
Parce qu'on ne peut pas se désintéresser de l'avenir
de l'Europe et du monde...
et continuer à laisser les autres décider à notre place !
...
L'Europe sera le reflet de nos espoirs (ou désespoirs)
envers elle...

dimanche 7 juin 2009

LES MERES

"C'est une jeune mère.
On se dit en la voyant
que toutes les jeunes mères sont ainsi,
de très jeunes filles, enveloppées de silence,
comme la robe de lumière entre les doigts du peintre.
Des petites soeurs, des petites filles.
Un enfant leur est venu.
Il est venu avec la fraîcheur des jardins.
Il est venu dans la chambre du sang,
comme une phrase emmenée par le soir.
Il a poussé dans leurs songes.
Il a grandi dans leurs chairs.
Il apportait la fatigue, la douceur et la désespérance...
.
Avec l'enfant commence la solitude des jeunes femmes.
Elles seules connaissent ses besoins.
Elles seules savent le prendre au secret de leurs bras.
La pensée éternelle les incline vers l'enfant, sans relâche.
Elles veillent aux soins du corps et à ceux de la parole.
Elles prennent soin du corps comme la nature a soin de Dieu,
comme le silence entoure la neige.
Il y a la nourriture, il y a l'école.
Il y a les squares, les courses à faire et les légumes à cuire.
Et que, de tout cela, personne ne vous sache gré, jamais.
Les jeunes femmes ont affaire avec l'invisible.
C'est parce qu'elles ont affaire avec l'invisible
que les jeunes mères deviennent invisibles,
bonnes à tout, bonnes à rien."
.
Christian BOBIN
"La part manquante"

PENSEE

Une pensée...
pour toutes les mamans de la Terre,
pour toutes celles qui veillent sur la Vie,
si fragile,
et qui ne ménagent pas leur peine
pour la faire grandir et la protéger...
.

FRAGILES TACHES ROUGES

"Et que nos coeurs chaque jour
s'ouvrent à la fraîcheur
et à l'éclat des coquelicots."
...
"A ces fragiles taches rouges,
à ces larmes de vie
que personne ne provoque et qui viennent pourtant,
imprévisibles,
au beau milieu des champs,
au beau milieu des jours, de nos jours."
...
"Dieu est aussi frêle que ces coquelicots
que, pour leur profit,
les hommes veulent arracher à la terre."
.
"Le Christ aux coquelicots"

samedi 6 juin 2009

POUR MAMAN

photo personnelle

Je me souviens avoir eu, petite, l'idée géniale
(à mes yeux)
de ramener à ma maman un bouquet de...coquelicots !
Le temps que j'arrive à la maison,
au rythme des enfants, c'est-à-dire en courant,
tous les pétales étaient tombés...
J'avais l'air malin avec mon bouquet de tiges à bout noir !
...
Mais comme je ne renonce pas facilement,
j'ai quand même envie,
en cette veille de Fête des Mères,
de vous proposer un gros bouquet...
un bouquet de fleurs printanières,
de fleurs toutes simples.
...
Et si je suis ridicule...tant pis !
...
BONNE FÊTE LES MAMANS !
..
.

COMME UN P'TIT COQUELICOT


Le myosotis, et puis la rose,
Ce sont des fleurs qui dis'nt quèqu' chose !
Mais pour aimer les coquelicots
Et n'aimer qu'ça... faut être idiot !
T'as p't'êtr' raison ! seul'ment voilà :
Quand j't'aurai dit, tu comprendras !
...
La premièr' fois que je l'ai vue,
Elle dormait, à moitié nue
Dans la lumière de l'été
Au beau milieu d'un champ de blé.
Et sous le corsag' blanc,
Là où battait son cœur,
Le soleil, gentiment,
Faisait vivre une fleur :
Comme un p'tit coqu'licot, mon âme !
Comme un p'tit coqu'licot.
...
MOULOUDJI

vendredi 5 juin 2009

BEAUTE ET FRAGILITE

Je viens de regarder le film "HOME"
de Yann Arthus-Bertrand ...
...
J'en retiens la beauté de la vie sur cette terre,
le miracle qu'elle constitue et l'équilibre fragile, subtil, dont elle dépend.
...
"Tout est vivant, tout est lié"
...
(Vous avez raté le film ?
Vous pouvez cliquer ici !)

jeudi 4 juin 2009

VIRAGE

...une prise de conscience qui nous permette
de passer des mots aux actes,
de prendre un grand virage
dans notre façon de vivre et de consommer...

COULEURS DE L'ESPOIR

photo personnelle

Que faudrait-il pour que la situation s'améliore ?
Peut-être pas grand-chose...
Une prise de conscience...
.

mercredi 3 juin 2009

SOS TERRE

photo personnelle
SOS : Terre en danger !
.

MONDE-POUBELLE

Notre amour de la beauté nous fait souvent
détourner les yeux de la réalité:
la réalité qui est ce que la société industrielle
a fait de notre monde en un demi-siècle:
un monde partout pollué, un "monde-poubelle"...

mardi 2 juin 2009

DERRIERE CHEZ MOI, SAVEZ-VOUS QUOI QUI N'YA ?


Jetés sur le sentier et dans la rivière,
à quelques mètres du cygne...
.

lundi 1 juin 2009

IMMACULE

Je l'ai croisé ce dimanche...au milieu des roseaux,
sur la petite rivière qui passe à 20 m de chez moi.
Sous le soleil, son plumage paraissait encore plus blanc...
.

(Et pour le voir
en plein vol, allez voir chez Gérard)

RESPECT

"Celui qui ne respecte pas l'oiseau, la montagne,
ni l'eau des rivières,
qui blesse la terre et empoisonne l'air qu'il respire,
celui-là méprise la vie merveilleuse.
Il ne sait plus voir la beauté simple des choses,
qui accompagne chaque geste de la vie
et protège l'homme depuis son enfance,
comme un oiseau aux ailes d'or."
...
"Préceptes issus de la sagesse amérindienne"
Jean-paul BOURRE

AIR PUR